M. Paul Hartmann (1913-1998)
Après avoir fait la guerre d'Indochine comme engagé volontaire avec deux citations, il décide de rester dans ce pays comme professeur d'histoire-géographie et français. Enseignant d'abord au Cambodge puis au Vietnam, au Lycée Yersin de Dalat et au lycée Marie Curie de Saïgon, il épouse une de ses anciennes élèves et termine sa carrière au Maroc comme professeur à l'Ecole Normale de Marrakech.
Retiré à Sceaux, en banlieue parisienne, il s'adonne à sa passion, l'Histoire. C'est en préparant une notice sur l'église St Jean-Baptiste de sa commune, en 1987, que M. Hartmann a pris connaissance du travail du Dr Pons qui avait identifié le panneau de Roumier, "Jésus et les évangélistes" se trouvant dans cette église. Dans ce même ouvrage, il trouve que de nombreuses sculptures du même artiste sont dans l'église de Thieux. C'est ce qui motive son premier intérêt pour ce village mais il découvre bientôt que le passé de celui-ci est très riche et il lui consacre dès lors toutes ses recherches, jusqu'à son décès.


Retour aux "Richesses artistiques"